Actualité / Actualité de la santé

HAS - Simulation en santé et gestion des risques

25 février 2019

Simulation en santé et gestion des risques partagent un certain nombre de valeurs : pluri professionnalité, rôle pédagogique, implication des acteurs, culture positive de l’erreur, impact sur la sécurité des patients…

Le guide méthodologique Simulation en santé et gestion des risques et les Outils du guide méthodologique doivent être vus comme une aide pour orienter les objectifs pédagogiques des programmes de simulation afin de pro­poser des solutions pédagogiques face à des risques présents ou prévisibles dans le domaine de la santé.

Les deux cibles privilégiées et opérationnelles de ce document sont donc, d’une part les concepteurs de programmes de simulation voulant utiliser la gestion des risques, et d’autre part les professionnels de santé et ceux de la gestion des risques voulant utiliser une méthode efficace, la simulation en santé, pour améliorer la sécurité de leurs patients.

En établissement de santé ou médico-social, le top management (direction générale, CME, direction des soins, coordination de la gestion des risques, etc.) doit également être impliqué afin d’impulser une démarche de gestion des risques et inscrire la simulation comme priorité institutionnelle, attribuer les ressources néces­saires et promouvoir les démarches en équipe et interprofessionnelles. Ce guide vise ainsi à inciter les établissements de santé à partager leurs bases de données d’EIAS et à être force de propositions pour des programmes de simulation en lien avec la réalité de terrain.

Une ouverture vers la médecine de ville est également proposée dans ce guide. Même si la simulation demeure moins développée dans ce secteur d’activité, elle reste néanmoins un moyen pédagogique efficace qui mérite d’être signalé.

Il est rappelé également que la simulation est une méthode de développement professionnel continu (DPC).

Comment utiliser la simulation en santé pour la gestion des risques ?

Si on analyse plus précisément les rapports qu’entretiennent simulation et gestion des risques, le groupe de travail a identifié trois types d’approches :

  • La première s’apparente aux méthodes de gestion des risques dites a priori où la simulation est utilisée de manière préventive, soit pour former les professionnels de santé et réduire leur risque d’erreurs potentielles, soit pour identifier le risque d’erreurs dans des situations simulées.
  • La deuxième approche est basée sur l’utilisation du retour d’expérience, dite méthode de gestion des risques a posteriori (apprendre de ses erreurs).
  • Il existe également une approche plus récente, importante pour la sécurité, ciblée sur la communication avec le patient, en particulier dans l’annonce des évènements indésirables.

Quels que soient l’approche utilisée et le secteur d’activité concerné, la participation pluri professionnelle ou d’équipe doit être encouragée.

Source : HAS, février 2019

Envoyer un message à un ami : X
code

Nos domaines d'activité

Selectionner un domaine
Accueil du patient Activités interventionnelles Bientraitance Biomédical Bloc opératoire Continuité des soins Développement durable Dossier patient Droits du patient Education thérapeutique EPP Fin de vie Fonctions logistiques et infrastructures Gestion des ressources financières Gestion des ressources humaines Identification du patient Imagerie médicale Information du patient Laboratoire Management de la qualité et de la sécurité des soins Offre de soins Organismes institutionnels Outils et méthodes Qualité et Gestion des risques Pilotage interne Prise en charge de la douleur Prise en charge médicamenteuse Prise en charge nutritionnelle Prises en charges particulières Projet de soins personnalisé Psychiatrie Qualité et sécurité de l’environnement Risque infectieux Risque transfusionnel Risques professionnels Santé publique Satisfaction des usagers Sécurité des biens et des personnes Sortie du patient et coordination de la prise en charge Spécialités SSR Stratégie de l’établissement Système d’information Urgences