Actualité / Actualité de la santé

ANAP - Hospitalisation à domicile : Organisations et interactions au sein des territoires

21 octobre 2019

Cette publication complète le guide « Hospitalisation à domicile - État des lieux et outils d’analyse au niveau territorial ». Elle propose des enseignements et des outils favorisant le développement de l’hospitalisation à domicile et la structuration des acteurs du premier recours.

Objectifs
Certains soins ne sont pas réalisables en ville car trop complexes, trop intenses ou trop techniques. Dans certains de ces cas, l’hospitalisation à domicile (HAD) constitue une des réponses possibles, cependant ce mode de prise en charge présente de nombreux enjeux organisationnels : coordination des professionnels de santé, synchronisation entre établissements hospitaliers et acteurs du domicile, développement et mobilisation des expertises rares, etc.

Cette publication a pour objectif de mieux identifier les enjeux de l’HAD dans chaque territoire et de présenter les principaux leviers de développement de la structuration des acteurs :

Co-construire avec les acteurs de la stratégie régionale (ARS, CPAM) afin d’améliorer la prise en compte de l’HAD dans les filières et leur articulation avec l’offre de soins territoriale.
Répondre aux besoins du territoire : accessibilité, spécialités médicales, réactivité ou gradation...
Organiser l’établissement d’hospitalisation à domicile : modes de fonctionnement, mise en place et gestion du système d’information (SI), sécurisation du circuit du médicament, prise en charge patient et pilotage interne…

Présentation de la publication

Cette publication vient en complément du guide « Hospitalisation à domicile – État des lieux et outils d’analyse au niveau territorial » publié en 2018 afin de mieux identifier les enjeux dans chaque territoire.

Basée sur l’analyse de 6 monographies de territoires (Santé Service Dax, Service HAD du CH de Crest, Centre de rééducation florentin de OHS de Lorraine, Service HAD du CH d’Hazebrouck, LNA Orléans-Montargis, Service HAD du GCS Saône et Loire), elle apporte des illustrations concernant :

L’amélioration du dialogue et le renforcement des liens entre partenaires prescripteurs (établissements, Médecins Traitants) et soignants (libéraux, etc.).
Les facteurs incitant l’activité d’HAD, les freins et les leviers associés (ex : stratégie régionale en matière de HAD, offre de soins et besoins du territoire d’intervention tels que réfléchis dans le cadre de la gradation des soins, organisation et modes de fonctionnement internes des établissements).
Elle met également en avant des outils tels que des protocoles, des outils de communication ou des processus organisationnels, utilisés par les acteurs des territoires (ARS, prescripteurs, établissements, etc.) afin d’accompagner l’organisation des acteurs du domicile.

Consulter la publication en ligne

Source : ANAP, octobre 2019

Envoyer un message à un ami : X
code

Nos domaines d'activité

Selectionner un domaine
Accueil du patient Activités interventionnelles Bientraitance Biomédical Bloc opératoire Continuité des soins Développement durable Dossier patient Droits du patient Education thérapeutique EPP Fin de vie Fonctions logistiques et infrastructures Gestion des ressources financières Gestion des ressources humaines Identification du patient Imagerie médicale Information du patient Laboratoire Management de la qualité et de la sécurité des soins Offre de soins Organismes institutionnels Outils et méthodes Qualité et Gestion des risques Pilotage interne Prise en charge de la douleur Prise en charge médicamenteuse Prise en charge nutritionnelle Prises en charges particulières Projet de soins personnalisé Psychiatrie Qualité et sécurité de l’environnement Risque infectieux Risque transfusionnel Risques professionnels Santé publique Satisfaction des usagers Sécurité des biens et des personnes Sortie du patient et coordination de la prise en charge Spécialités SSR Stratégie de l’établissement Système d’information Urgences